Centre de la Francophonie des Amériques

Arts des Amériques


La francophonie des Amériques en musiques, images et paroles.

#

Des Voix s’élèvent | Volume 1


Chansons de la francophonie des Amériques

Aujourd'hui, ce que nous appelons l'Amérique française se présente comme un ensemble de dégradés linguistiques et culturels dont les pourtours restent le plus souvent invisibles. Pourtant, cette Amérique diasporale continue de résister et d'affirmer ses différences, de structurer sa parole particulière et de revendiquer son identité francophone. À travers le continent, dans des communautés parfois isolées, l'héritage français résonne. Des rives de l'Acadie jusqu'aux grandes étendues des Prairies de l'Ouest Canadien, en passant par la Louisiane et les Caraïbes, le français en Amérique continue à faire vibrer, à faire rire, à faire pleurer, à faire danser, à faire chanter et à faire vivre. Des voix s'élèvent est une compilation de cette tapisserie riche et variée. Voici des artistes du continent entier qui célèbrent, chacun dans son style particulier et de sa façon unique, la langue qu'ils partagent et qui les inspire.

 

Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des Amériques Vol 1

 

Les artistes de Des voix s'élèvent

 

Joseph Edgar : Oh ma ma !

Joseph Edgar - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesNatif du Nouveau-Brunswick, Joseph Edgar est un de ces rares auteurs-compositeurs-interprètes qui réussit le mélange délicat de styles et d'influences visant à créer un univers à la fois rafraîchissant, unique et familier. Son deuxième album intitulé Oh ma ma, lui a valu le prix d'artiste de l'année en musique au Gala des Éloizes 2008, événement soulignant l'excellence dans les arts et la culture de l'Acadie des provinces atlantiques.

Site web de Joseph Edgar

 

Lire les paroles de Oh ma ma!

Mets tes bons souliers

Ce soir on va danser

Jusqu’à dimanche matinç

a va grouiller

Frappez nos pieds par terre

Sur ces langues de vipères

Qui n’aiment pas nous voir bouger

Oh ma ma!

Un bon matin on s’ réveillera et on verra bien

Parmi les trous partout dans l’ chemin

On verra bien

On verra aussi loin que l’on veut

Si loin qu’on peut tomber dans un creux

Si loin que loin se mesure pas

Si loin que loin se mesurera

Mets tes bons souliers

Ce soir on va danser

Jusqu’à dimanche matin

ça va grouiller

Frappez nos pieds par terre

Sur ces langues de vipères

Qui n’aiment pas nous voir bouger

Oh ma ma!

Ne t’échappe pas

Danse entre les trous

Et tu verras

Tu verras bien

Tu verras loin

Tu verras tout c’ que tu voudras

Mets tes bons souliers

Ce soir on va danser

Jusqu’à dimanche matin

ça va grouiller

Frappez nos pieds par terre

Sur ces langues de vipères

Qui n’aiment pas nous voir bouger

Marie-Jo Thério : Brille brille petite tortue

Marie-jo Therio - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesMarie-Jo Thério est née à Moncton. Elle écrit et compose au piano dès l'âge de treize ans. Grâce à une approche très originale, elle réussit à créer un style unique. Marie-Jo Thério est l'auteur de trois albums : Comme de la Musique,La Maline et plus récemment, Les matins habitables. Artiste multidisciplinaire, elle est reconnue également pour son talent de comédienne.

Site web de Marie-Jo Thério.

 

Lire les paroles de Brille Brille petite tortue

Brille brille petite tortue

Tout autour de la terre

Continue ton chemin…

Ma ville est si fragile

Que j’en ai des frissons

Son désir qui brûle

Sa si jolie chanson

Ma ville est gentille

Forcée d’être polie

Pour ne pas qu’on l’abîme

Pour ne pas qu’on l’oublie

Ma ville sait sourire

Tout en serrant les dents

La belle obstination

La beau tempérament

Oh, le beau pissenlit

Semé aux 4 vents

Oh, le joli patois

Mais c’était où déjà

Ma ville, c’est Hollywood

Ma ville, c’est Tombouctou

Ma ville, c’est whatever

Qui fracasse le vent

J’allume un feu de paille

Sous la lune toute pleine

Et la plus belle étoile

M’écoute et me répond:

« Brille brille petite tortue

Tour autour de la terre

C’est tout c’qu’il y a à faire

Lorsque tu te demandes

Brille brille petite tortue

Tout autour de la terre

Radio Radio : On représente

Radio Radio - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesS'inspirant de la musique urbaine, Radio Radio témoigne de la vitalité de la scène musicale acadienne. À mi-chemin entre l'électro et le hip-hop, Radio Radio propose un son unique. Formé d'Acadiens de la Nouvelle-Écosse ainsi que du Nouveau-Brunswick, le groupe propose des textes qui puisent dans les accents typiques de leurs communautés respectives.

Site web de Radio Radio.

 

Lire les paroles de On représente
Paroles indisponibles

Florent Vollant : Grains de nacre

Florent Vollant - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesFlorant Vollant a grandi sur la Côte-Nord, sur la réserve Maliotenam. En 1984, il amorce sa carrière d'auteur-compositeur-interprète et crée le Festival Innu Nikamu. De 1989 à 1995, au sein du groupe Kashtin, il enregistre trois albums Kashtin, Innu et Akua Tuta. En 2000, son disque de Noël, Nipaiamianan, interprété en innu, lui a mérité un prix Juno. S on dernier album, Katak représente un nouveau départ car, pour la première fois, il chante en français en plus de sa langue natale.

Site web de Florent Vollant.

 

Lire les paroles de Grains de nacre
Paroles indisponibles

Samian : La paix des braves

Samian - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesSamian est né en 1983 dans la petite communauté de Pikogan en Abitibi-Témiscamingue. Samian, dont le nom est simplement la traduction algonquine de son prénom Samuel, est un métis engagé qui a choisi le rap comme mode d'expression. À travers les textes de son premier album Face à soi-même, il offre une interprétation personnelle de sa vie, de son identité et de l'histoire des siens.

Site web de Samian.

 

Lire les paroles de La paix des braves

Dans une ville appelé Kapak, lieu de débarquement,

mes ancêtres on fait leur pack sac, pacifiquement

sur l’Anikana, en route au nord du Canada

Samian, Loco Locass y’était temps que l’union se fasse

qu’on remonte la vraie histoire, pour qu’on puisse y faire face!

On veut mettre un pont entre les Nations, confondre la culture,

Ignorer les préjuger, laisser parler la nature!

La barrière entre les peuples, on veut plus la casser

on en a plus qu’assez, on est placés pour parler!

On remonte le temps…dans le pantalon de Christophe Colomb

qui découvre l’Amérique, et tout ses peuples qui y habite

On était pacifiques, et encore même aujourd’hui,

un homme blanc sur l’Atlantique, qui rêvait de faire son pays

On fume le calumet de paix, sans rancune

on est capable de rester vrais même si on porte pu de plumes!

L’union de deux Nations freine l’ignorance,

pousse les connaissances avec un peu de reconnaissance

Mon histoire et la tienne, ça fait deux,

je fais partie de deux peuples donc je finirai comme l’un d’eux!

Refrain :

Hochelaga, stadaconné, on débarque en rabaska

c’t’année, on a décidé de se métisser

Parce qu’on a retissé l’alliance en Nouvelle France

entre autochtones et francophones!

Mamawintiwin mi iima eiji mackawisiak

Eawiakowiak etitentakosiak!

(La force vient de l’unité)

C’est en mêlant le son qu’on scelle le pacte!

Biz

De l’Europe à l’Amérique

j’ai traversé l’Atlantique

à cette époque épique

au pays du porc-épic

la maladie du scorbut scorait droit au but

et c’est aux Premières Nations que je dois ma guérison

Raquette, canot, boucane, tisane et toboggan

l’authentique autochtone enseigna au profane

la science de la savane, sans se soucier qu’en filigrane

la soutane mégalomane allait lui casser le crâne!

Pour les Amérindiens en Amérique il y a deux choix

soit on les abat, comme aux États

soit on les réserve comme au Canada

Mais réserve ou abat, le problème demeure le même

car tombent une à une les quilles de leurs emblèmes

les visages pâles peuvent ben devenir blêmes

Désolé pour le passé, à présent qu’est-ce qu’on fait?

Samian :

Allume le calumet qu’on fume pour la Grande Paix !

Refrain

Batlam

J’m’excuse si j’t’excise,

tu meurs pas, ou si oui, ta mort est exquise

pas d’taxes, on te plume pas

on t’préserve dans l’alcool,

on te fume dans le tabac

J’appelle ça d’la taxidermie (d’la quoi?)

Parles-en à Renée Dupuis-Morency (qui?)

criss! L’ignorance crasse me laisse un goût ranci

vite! faut qu’j’me rince sous les chutes Momorencie

oui moman oui! Je me souviens que nous fûmes

les premiers touristes en ce pays

Qui paya sa survie à rendre ses Esprits

Qui ont le souffle court et nous les coeurs épris

trop pris

tellement pris qu’y sont Pharmaprix

Mais aujourd’hui, le karma crie:

Algonquins, Innus, Atikamek du Québec

si on allumait l’ calumet

qu’on fumait pour La Grande Paix!

Refrain

Feufollet : Femme l'a dit

Feufollet - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesLe groupe Feufollet a été formé en 1998 lorsque les membres fondateurs, Chris Stafford et Chris Segura sont âgés de dix et de douze ans. Souvent désignés comme l'espoir de la nouvelle génération de la musique cadienne, les membres de Feu Follet ont évolué et dépassé leur statut d'enfants vedettes. Bien que Feufollet demeure à l'origine du mouvement néotraditionaliste, leur dernier album Cow Island Stomp dévoile un groupe qui affirme sa propre identité.

Site web de Feufollet.

Lire les paroles de Femme l'a dit

Femme-là dit mo malérè

Femme-là dit mo malérè

Oh yé yaille mo malérè

Femme-là dit mo malérè

Refrain

Femme-là dit mo malérè

Femme-là dit mo malérè

Oh yé yaille mo malérè

Femme-là dit mo malérè

Mo fais cinq sous yé volé li

Mo fais dix sous yé volé li

Oh yé yaille mo malérè

Femme-là dit mo malérè

Refrain

Samedi matin la procession

Dimanche matin devant l’église

L’a demandé de composer

C’est mon garçon Napoléon

Refrain

Femme-là dit mo malérè

Femme-là dit mo malérè

Oh yé yaille mo malere

Femme-là dit mo malérè

Samedi matin la procession

Dimanche matin devant l’église

L’a demandé de composer

C’est mon garçon Napoléon

Zachary Richard : La ballade de Jean Batailleur

Zachary richard - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesAuteur, compositeur, documentariste, chanteur et poète, Zachary Richard est né en Louisiane en 1950. Il a quatorze albums à son actif avec plusieurs disques « or » et « platine », trois recueils de poésie ainsi que plusieurs contes. Membre fondateur d'Action Cadienne, il est francophone militant et écologiste engagé. Il habite le Sud de la Louisiane.

Site web de Zachary Richard.

 

Lire les paroles de La ballade de Jean Batailleur

Je m’appelle Jean,

Jean Batailleur

Je m’ennuie tant que ça me fait peur

Je suis orphelin, abandonné

Sous la pleine lune on m’a trouvé

Au bout du monde où je suis né

La vie est dure, l’amour cassé

C’est pas la peine de faire comme si

Tout est foutu, tout est pourri

La vie est dure, y’a pas d’espoir

Quand on est mauvais comme moi

Passe la bouteille, sers moi un verre

Plus que je bois, plus je vois clair

Y’a pas d’avenir, y’en aura pas

Y’a que l’amertume et le tracas

Des fois je vois l’étoile rouge

J’entends l’appel, je sens le loup

Prends ton couteau, allons dehors

Viens donc danser avec Ti-Jean

À coup de poing et au fusil

Je suis le plus fort dans le pays

Ça m’a donné que de l’ennui

Des points de suture et des ennemis

Je m’appelle Jean, Jean Batailleur

Je m’ennuie tant que ça me fait peur

Je suis orphelin, abandonné

Sous la pleine lune on m’a laissé

To connais quoi mo té gain

Mo té gain pas rien

Luck Mervil : Mézanmi

Luck Mervil - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesNé en Haïti, Luck Mervil chante dès l'âge de quatre ans. Il grandit au Québec et à New York. Du Québec aux Antilles en passant par l'Europe, sur la scène et sur disque comme à l'écran, l'auteur-compositeur-interprète, animateur et comédien Luck Mervil est l'une des personnalités les plus en vue de la francophonie.

Site web de Luck Mervil

 

Lire les paroles de Mézanmi
Paroles non-disponibles.

Loco Locass : Malamalangue

Loco Locass - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesLoco Locass largue son premier album Manifestif en 1999 qui mérite au groupe deux Félix, dont celui du meilleur album hip-hop ainsi que le Prix Félix-Leclerc. En 2003, Loco Locass innove avec le CD interactif In Vivo, une aventure multimédia qui intègre nouvelles chansons, spectacles,séquences vidéos et animations, le tout autour de l'oeuvre de l'artiste peintre Jean-Paul Riopelle. L'album Amour Oral obtient la faveur du public québécois et est certifié disque d'or.

Site web de Loco Locass

Lire les paroles de Malamalangue

Peuple à la mer

À la merci des courants

Qui n’est pas au courant

Dont la langue à vau-l’eau

Navigue entre deux eaux

Dont la culture dérive au large des rives

D’un incontinent mercantile

Quand il S’agit de s’agiter sache

Que les Loco Locass occupent la place

Jacassent avec audace et cassent la glace

En dénoncant la menace

Qui sévit sur la masse

C’est assez sérieux

Plutot pernicieux

On croirait au complot tacite de la nation

Car aucun ne s’indigne de la situation

Dans la symphonie multiculturelle de Trudeau son reve était beau

La voix francophone est noyée sous le son du sax Anglo-saxon-Tabarnak ‘sont 300 millions « Pendant qu’un

Néo-Québécois de souche se tire une bûche

Un autre Anglo Klaxon sac’ son camp »

Notre syntaxe est en voie d’extinction

Minée Contaminée Déterminée

Par Shakespeare et ses sbires

Y’ a pas d’quoi rire

Car j’ai malamalangue

À court de discours

Je me dis cours toujours

Tour et nuit aucune dichotomie

C’est la grande noirceur qui sévit

C’est vite dit Précis Concis

Bref : mon pays est loin de la Laconie

Honnie, bannie, c’est comme chercher Charlie

Où est ma langue ? Où est mon esprit?

Où suis-je? Qui suis-je? Où vais-je? Où vis-je?

L’insidieuse érosion du langage et ses suites me terrifient

Je suis l’homme calcaire en beau calvaire

Devant les assauts séculaires d’une mer qui me sape les pieds

Y’ m’ pogne des fois des envies d’hermétisme à l’extreme

Une néo-nipponnerieUne genre de juiverie

Mais j’vivrais mal d’etre jugé lepéniste

N’empeche qu’au bouche-à-bouche

Ma langue mal embouchée couche

Avec le butcher

J’en embrasse large mais je couche

Mes mots pour 7 millions de cocus sans colonne verbale

Avale mon venin mollusque, suce jusqu’À ce que t’en tire un antidote

Qui dotera ta glotte

Pour le french universel

J’ai rien contre l’orgie romaine, man

Mais j’ramonne personne en franglais

C’est pas vrai ou faux

Je m’en fous

Mon parti est pris

Tu l’auras compris

Ma rage contre la machine est une mutinerie contre le mutisme

Ce séisme tranquille

Je m’infiltre, effrontéForcé de fitter dans la foulée de ces fous paroliers

Qui mettent flamberge au vent

À tout moment

Pour défendre leur langue

Avant qu’exagérément exsangue

Elle pende Comme une sorte

De langue morte (Langue d’Oc) OK

Je te l’concède

On est un peu cons et on cède

Nous aussi à la tentation

De parsemer not’ tchatche locass

Du langage des fat ass

Un petit cool par-ci, beat par là

Whatever man, we speak like we …« Speak white »

Wouanh!

J’ai la voix blanche à trop m’etre tuau silence Blanches négresses et nègres blancs

Nos mots sont des balles à blanc Pan!

Beaucoup de bruit pour rien car le lendemain

JE ME SOUVIENS de rien

Aphasie, avachi Chie dans son froc de french frog

Vagissant piternellement

Le Québec de lièvre n’en finit pas de naître… pas

Ceux qui tracèrent la trachée d’une voix

Qui n’a pas la portée d’un crachat

J’ mâche pas mes mots

C’est pas d’ la mash potato

Sache que les Loco Locass

Sont des koubrass qui causent et qui haranguent

Ce qui leur cause des mots sur le bout de la langue

Tous et toutes, professeurs, citoyens

Animateurs de Musique Plus et politiciens

Je nous accuse au tribunal de la conscience

D’avoir immolé le francais sur l’autel de l’indifférence

Malgré que le combat soit perdu d’avance

Meme en France

Nous défendons notre patrie contre l’anglosphyxie

Tel que le firent les Phrygiens face à l’Empire Romain

Nous avons pris le maquis linguistique

Et opposons à l’Amérique une résistance lyrique

Notre tactique est unique et consiste en la verbalistique

Nous faisons flèche de tout mot

Nos arbalettres envoient des carreaux lexicaux

Au macrophone, les Loco détonnent

Et proposent, entre autres choses

Une prose qui ose et qui désankylose

Si texturé soit-il

Ton texte doit expliquer le contexte de ton cortex car

Sans sens le son n’est que sensation

Mais sans son le sens est sans action

Catherine Major : La voix humaine

Catherine Major - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesCatherine Major est plongée dans la musique depuis l'âge de quatre ans. Lauréate de la catégorie auteur-compositeur-interprète au Festival de la Chanson de Petite-Vallée en 2002, elle se lance dans l'écriture et la composition de son premier album Pardessus bord. Son deuxième album, RoseSang, est paru en janvier 2008. La même année, Catherine Major reçoit le prix Félix Leclerc décerné dans le cadre des Francofolies de Montréal.

Site web de Catherine Major.

Lire les paroles de La voix humaine

Elle parcourt les chemins

Comme vivent les bohèmes

Elle trébuche au matin

Dans un poème

Le soleil la fait luire

Comme une porcelaine

Elle éclate de rire

La voix humaine

Elle grince, elle vocifère

Chasse la nuit de la terre

Des violons la réclament

Elle n’a qu’une âme

Elle peut parler d’amour

De départ ou de haine

Mais me revient toujours…

La voix humaine

Elle habite un soupir

Un silence, un désir

Elle ne craint jamais pire

Que de te mentir

A capella sur toi

Elle se pose tout bas

Quand tu as de la peine…

La voix humaine

Quand l’hiver la détient

Je la couve en mon sein

Elle est mon bel emblème

Ta voix que j’aime

Depuis les siècles blêmes

Jusqu’au 21ième

Elle est mon requiem…

La voix humaine

Richard Desjardins : Jenny

Richard Desjardins - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesRichard Desjardins naît à Rouyn-Noranda en 1948. À 27 ans, il crée, avec quatre amis musiciens, le groupe country-rock Abbittibbi avec lequel il enregistre trois albums. Son premier album solo, Les derniers humains, est lancé en 1987. Puis, Tu m'aimes-tu voit le jour en 1990. L'album Kanasuta, lancé en en 2003, lui vaut 5 prix Félix. En collaboration avec le cinéaste Robert Monderie, il réalise, en 1999, le film-choc L'Erreur boréale et en 2008 Le Peuple Invisible consacré au peuple algonquin. Site web de Richard Desjardins.

Lire les paroles de Jenny

Tes p’tits mots doux oubliés au fond d’mes boîtes à lunch

Pour me donner l’espoir, c’est mieux qu’la bible.

Tes soupers après mes journées dures et ennuyantes,

Pour que j’mendorme toujours en homme libre.

Ton coeur toujours là à m’attendre

Indulgent comme une mère de tueur.

Oh, Jenny! Ma lueur.

J’pas trop fort en affaire comme ceux qui volent avec leurs plumes,

Je n’ai que ma sueur pour toute fortune.

J’te donnerai tout c’que j’ai mais faudrait encore une fois

M’en aller l’emprunter.

J’n’ai-tu braillé du noir à tout’vouloir lâcher

Comme si j’étais dans un concours de courage.

Nos seules vacances c’était quand on allait s’coucher,

Mais laisse-moi t’dire, ta peau c’est mieux qu’une plage.

Et chaque nuit j’vas tenter ma chance

Parmi un grand mariage d’oiseaux.

Oh Jenny! Mon ange.

Quand j’vois que’que chose de beau à chaque fois j’pense à toi.

À mes yeux t’es la soeur d’la beauté.

J’te donnerais tout c’que j’ai mais ça tiendrait dans un p’tit casseau

Tout c’que j’ai, c’est moi.

J’essaie de faire en sorte que quand tu penses à moi,

Tu t’dises que t’aurais pas pu trouver mieux.

C’te christie d’vie je l’ai d’travers. C’est ben ça l’mystère.

Comment t’as fait’ pour me rendre heureux?

À soir mon beau camion vient te livrer

Un merci grand comme la mer.

Oh Jenny! Comme la mer.

Si comme disent les craqués j’vas r’venir un jour sur terre,

Je s’rai un chèque en blanc à ton nom.

J’te donnerais tout c’que j’ai mais c’pas sérieux parce qu’au fond,

tout c’que j’ai, c’est toi.

Damien Robitaille : Je tombe

Damien Robitaille - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesDamien Robitaille est originaire du village francoontarien de Lafontaine. Anglophone de formation, il compose à 18 ans ses premières chansons en français. En 2003, il lance son premier album Éponyme. La même année, il se dirige vers le Québec pour étudier à l'École Nationale de la Chanson de Granby. Se succéderont alors des participations à de nombreux festivals qui lui méritent une reconnaissance importante. Lancé en 2008, L'homme qui me ressemble reçoit un accueil chaleureux tant de la critique que du public. Site web de Damien Robitaille.

Lire les paroles de Je tombe

Assis sur la pelouse

Regardant les filles qui bougent

Et je tombe

Elles ont terminé

Et je crois qu’elles ont gagné

Là, je tombe

Tombe, j’peux pas me lever

Par terre, j’peux seulement rêver

Tombe endormi, tombe en amour

Y’a pas de différence toujours

J’ai les jambes croisées

Les filles ont recommencé

Là, je tombe

Elles sont tellement jolies

Et j’ai faim, car c’est midi

Là, je tombe

Tombe, j’peux pas me lever

Par terre j’peux seulement rêver

Tombe endormi, tombe en amour

Y’a pas de différence le jour

Je voudrais seulement

Seulement me lever

Mais tout le monde essaie de d’m’arrêter

Là, je suis assis dans l’auto

À écrire quelques p’tits mots

Et je tombe

Je voudrais respirer

Mais les fenêtres sont levées

Et je tombe!

Tombe, j’peux pas me lever

Par terre j’peux seulement rêver

Tombe endormi, tombe en amour

Y’a pas de différence toujours

Geneviève Toupin : Petits pas

Genevieve Toupin - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesOriginaire de Saint Claude, Manitoba, Geneviève Toupin est désarmante. Sa voix est enveloppante, habitée d'une douce mélancolie. S'accompagnant au piano ou à la guitare, elle compose des chansons d'une simplicité renversante. Au cours de l'été 2008, elle s'est promenée avec ses chansons à travers le pays, charmant la francophonie canadienne au sein de l'équipe nationale des artistes de la Francoforce. C'est au printemps 2009 que Geneviève Toupin présente un premier album. Site web de Geneviève Toupin

Lire les paroles de Petit pas

Petits pas, j’avance à petits pas

Un pied ferme et l’autre qui tremble un peu comme moi

Maladroite ou bien trop droite tout simplement

«Straight A», impatiente comme s’il me manquait tout l’temps un peu de temps

Et si j’me laisse emporter par une vague de couleur

Mes «blues» emmêlés sans trop questionner

Si j’me laisse flotter sur une mer inconnue

Peut-être que j’aurai plus à mesurer mes petits pas

Petits pas, j’avance à petits pas

Sans boussole et sans passe-droits

Et j’apprends un peu trop lentement je trouve parfois

Mais j’avance, j’avance même en faisant des petits pas

Et si j’me laisse emporter par une vague de couleur

Mes «blues» emmêlés sans trop questionner

Si j’me laisse flotter sur une mer inconnue

Peut-être que j’aurai plus à mesurer mes petits pas

Et si j’me laisse emporter par une vague de couleur

Mes «blues» emmêlés sans trop questionner

Si j’me laisse flotter sur une mer inconnue

Peut-être que j’aurai plus à mesurer mes petits pas

Michel Marchildon* : Le Dernier Voyageur

Michel Marchildon - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesMichel Marchildon grandit dans les vastes plaines de la Saskatchewan où il se taille une solide réputation de chanteur et de poète. À la suite du succès d'un premier album Changer de peau, l'auteur-compositeur fransaskois s'installe à Montréal où il coréalise Fragments d'identité, lancé en 2007. Les chansons et les écrits de cet artiste engagé nous font découvrir avec émotion une réalité francophone largement inconnue.

 

Lire les paroles de Le Dernier Voyageur*

Y’a le soleil qui brille

Su’l boulevard Provencher

Y’a des hommes et des filles

Qui s’promène dans l’quartier

Dans taverne du Ste. B.

Le gros Louis s’ennui

On dit qu’au fond d’son coeur

C’est un vrai Voyageur

Demain, il quitte son pays

Dans un canot chargé de nostalgie

Plus rien, qui le retient

Sur cette rivière qui se perd à l’intérieur

… du dernier Voyageur

Aux fourches d’la rivière Rouge

Et de l’Assiniboine

J’entends le Voyageur

Et sa voix qui résonne

Il nous chante d’un soldat

Enterré sous l’cocher

Qui nous sert de rappel

Que nos droits sont brimés

Demain, il quitte son pays

Dans un canot chargé de nostalgie

Plus rien, qui le retient

Sur cette rivière qui se perd à l’intérieur

… du dernier Voyageur

Mark Cormier : Chanson à Robert

Mark Cormier - - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des AmériquesMark Cormier est né à Cap-Saint-Georges. Son père est pêcheur et bûcheron. Il est élevé dans une famille de 14 enfants où la musique et le conte font partie du quotidien. Il commence à jouer de la guitare à 16 ans et apprend les contes de son village. En 1996, il forme le duo musical, Ti-Jardin, avec son frère Jack. Ensemble, ils produisent Journée du Passé, en 1997, et Mémoires franco-Terre-Neuviennes, en 2001. Depuis une trentaine d'année, Mark Cormier enseigne et partage sa passion pour la culture franco-terre-neuvienne avec ses étudiants.

Lire les paroles de Chanson à Robert

Né au Cap il y a cinq décennies,

Et venant d’une grande famille.

Quatre frères et neuf sœurs,

Mon père était un bon pêcheur.

Aujourd’hui dans mon village,

Il fait beaucoup de millages.

En enseignant et dans sa vie,

J’ai trouvé qu’il a beaucoup d’amis.

Refrain

Aimant lire et aimant l’aire fraîche

Il se repose en faisant la pêche.

Sport et loisir sont bien partagés,

Et souvent il se sent fatigué.

Maintenant marier et père,

Il a une famille de qui il est fier.

Il a âgé et il a grandi,

Mais es esprit il reste toujours petit

Boréal Tordu : La valse de par en bas

Boréal Tordu - Des voix s'élèvent - Chansons de la francophonie des Amériques

Le groupe Boréal Tordu est formé en 2001 alors que deux amis, Steve Muise et Robert Sylvain découvrent la culture acadienne de leurs ancêtres. Ils recrutent deux nouveaux musiciens Pip Walter et Andy Buckland, des francophiles ayant marié des acadiennes. Boréal Tordu souhaite honorer les traditions franco-acadiennes du Maine tout en faisant la promotion de la culture francophone de la Nouvelle-Angleterre.

Site web de Boréal Tordu

 

Lire les paroles de La valse de par en bas

Paroles indisponibles

 
Le Centre de la francophonie des Amériques bénéficie du soutien financier du Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec.
 

Le Centre c'est aussi

Espace Membre
Constellation Francophone
Réseau des villes francophones et francophiles Amerique
Bibliothèque des Amériques
72