Centre de la Francophonie des Amériques

Pour mieux comprendre l’économie sociale et solidaire

28 novembre 2014

Le Centre

Canada

Champs d'intervention
  • 1 commentaire
  • partage
Retour à la page de tri des nouvelles

Pour une septième année, novembre est le Mois de l’économie sociale et solidaire au Québec! Dans le but d’illustrer ce qu’est l’économie sociale et solidaire (ESS), le Chantier de l’économie sociale, en partenariat avec le Centre de la francophonie des Amériques, a développé deux capsules :

 

  • Qu’est-ce que l’économie sociale?

 

  • Les retombées de l’économie sociale

 

La célébration du Mois de l’économie sociale et solidaire permet de rendre compte de la réalité québécoise en cette matière.  Du  secteur manufacturier à la technologie d’information en passant par les médias ou encore l’agroalimentaire, l’économie sociale québécoise se décline en 20 secteurs économiques différents. On y compte 7000 entreprises, coopératives et OSBL qui comptabilisent plus de 150 000 emplois. L’économie sociale au Québec génère plus de 17 milliards de dollars annuellement, ce qui équivaut à presque 8% du PIB de la province québécoise*. Si l’économie du partage obtient un tel succès, c’est qu’il y a un réel intérêt pour la collaboration. Il s’agit de développer des nouvelles façons de consommer, de vendre, de faire de la publicité, le tout en renforçant les liens entre les acteurs qui peuvent partager le même objectif économique : prospérer ensemble.

Aujourd’hui concevoir l’économie sous des valeurs collaboratives et solidaires est non seulement possible, mais aussi rentable.  L’économie sociale et solidaire permet de concilier la rentabilité économique avec l’innovation, le tout dans un esprit de cohésion social. Se pencher sur cette alternative économique, c’est du même coup se diriger vers un avenir prometteur qui a déjà fait ses preuves. S’investir dans l’économie sociale, c’est créer de la richesse pour tous.  Parmi les acteurs d’ESS, on trouve : des entrepreneurs, des organismes, des producteurs, des marchands ou encore des consommateurs. Nos actions en tant qu’individus reflètent plus que jamais une prise de position, de revendication ou le soutien à une cause. Cette diversité d’acteurs rend les possibilités de prospérité encore plus variées où les retombées s’inscrivent dans une logique de durabilité en combinant bénéfices sociaux et bénéfices économiques.  De la même manière que la coopération est propice aux échanges économiques à l’échelle internationale, elle l’est tout aussi valable au niveau nationale, régionale voire locale.

*Chantier de l’économie sociale, 13 novembre 2013

téléchargement

Photos et vidéos

    • Auteur du commentaire : Michel Abhervé » Blog Archive » Le Mois de l’ESS s’est aussi déroulé au Québec
    • Commentaire envoyé le : 30 novembre 2014

    […] On les trouve sur le site de l’Amérique francophone […]

Le Centre c'est aussi

Constellation Francophone
Réseau des villes francophones et francophiles Amerique
Carnet
Bibliothèque des Amériques
Radio jeunesse des Amériques
3934