Centre de la Francophonie des Amériques

Mobilité des chercheurs dans les Amériques


Un programme qui vise à stimuler la recherche en français, à développer les savoirs sur la francophonie des Amériques et à encourager leurs diffusions tant auprès du milieu universitaire que de la communauté et des organismes de la société civile.

#

Présentation générale


Présentation du programme

On retrouve dans les Amériques de nombreux locuteurs de langue française qui appartiennent à des communautés diverses, à des peuples ou à des nations plus vastes. Ces francophones et francophiles du Nord au Sud ont des réalités qui peuvent se ressembler et dont les destins peuvent se croiser.

Le programme de Mobilité des chercheurs dans les Amériques traduit la volonté du Centre de la francophonie des Amériques (Centre) de promouvoir la recherche en français et de favoriser la coopération entre les scientifiques des Amériques et les communautés francophones des Amériques.

Objectifs du programme

  • Favoriser la mobilité professorale dans les Amériques
  • Établir un réseau de chercheurs francophones et francophiles dans les Amériques
  • Encourager la diffusion des connaissances en français
  • Créer des ponts entre le milieu universitaire, la communauté locale et les organismes de la société civile
  • Rendre la recherche accessible et utile aux citoyens

Qui peut faire une demande?

  • Professeur régulier rattaché à une université située dans les Amériques
  • Chercheur postdoctoral (titulaire d'une thèse de doctorat)
  • Étudiant au doctorat (3e cycle)

Qui peut accueillir un conférencier-chercheur?

  • Une université
  • Un centre de recherche/chaire de recherche/laboratoire de recherche

Toutes les institutions mentionnées doivent être situées dans les Amériques.

Les institutions d’accueil s’engagent à appuyer le conférencier chercheur dans l’organisation de 2 communications (scientifique et communautaire impliquant les organismes de la société civile).

Domaines de recherche priorisés

Les domaines de recherche suivant sont concernés à condition que la langue de recherche soit le français et que l'impact du sujet de recherche sur la communauté soit démontré :

  • La culture francophone;
  • le tourisme;
  • le développement économique et l'économie sociale;
  • la mobilité et l'engagement des jeunes;
  • l'histoire, le patrimoine, la généalogie.

Les communications qui seront effectuées dans ces domaines de recherche viendront renforcer et alimenter les acteurs qui œuvrent dans le développement et la mise en oeuvre du Réseau des villes francophones et francophiles d'Amérique.

La période de dépôt de candidature s'est terminée le 15 janvier 2018.


Le comité scientifique 2018

 

Évelyne BornierNathan RabalaisÉtienne Rivard


Franc-Comtoise d'origine, Evelyne Bornier enseigne la littérature francophone à l'université d'Auburn en Alabama, États-Unis, depuis 2012. Elle a vécu 19 ans en Louisiane, où elle enseignait également à l'université.

Présidente du Consortium CODOFIL (Conseil pour le Développement du Français en Louisiane) de 2006 à 2012, Evelyne Bornier a toujours œuvré pour la survie de la langue française en Louisiane et, plus largement, son enseignement aux États-Unis.

Ses recherches couvrent en particulier le Maghreb, le Moyen-Orient et les Caraïbes. Evelyne Bornier est aussi connue sous son nom de plume, Leïla F. Asma. Ses poèmes et essais ont été publiés dans Algérie Littérature Action et Le Maghreb Littéraire sous ce pseudonyme. Son recueil bilingue Derniers Remparts/Last Ramparts a paru en septembre 2013 aux Éditions du Marais, à Montréal. Un second recueil, Le Lit de l’exilée/The Bed of the Exile a paru en octobre 2017 chez L’Harmattan.

Originaire de Eunice en Louisiane, Nathan Rabalais est Assistant Professor d’Études françaises et francophones au College of William and Mary en Virginie, aux États-Unis. Nathan y a joint la faculté du Département de langues et de littératures modernes après avoir soutenu sa thèse sur la tradition orale en Louisiane en 2015 en cotutelle avec l’Université Tulane (Nouvelle-Orléans) et l’Université de Poitiers (France). Il enseigne régulièrement des cours d’écriture avancée et des séminaires sur la francophonie nord-américaine ainsi que des séminaires interdisciplinaires.

Sa recherche porte principalement sur l’intersection de la langue et de l’identité en Amérique du Nord francophone. Ses projets actuels traitent de l’évolution des étiquettes culturelles cadienne et créole en Louisiane. Ce thème fait objet d’une série d’articles ainsi qu’un film documentaire Finding Cajun qui sortira en 2018. Ayant fait des études en composition musicale et en musicologie, Nathan continue à pratiquer la musique et écrire de la poésie ; son recueil de poèmes Le Hantage paraîtra cette année chez Éditions Tintamarre.

Étienne Rivard est professeur au Département des sciences humaines et sociales à l’Université de Saint-Boniface au Manitoba. Géographe social et culturel, ses recherches portent principalement sur l’espace francophone des Amériques, sur la territorialité métisse au Canada, ainsi que sur l’évolution de l’idée du métissage. Il a notamment publié, avec les collègues Yves Frenette et Marc St-Hilaire, La francophonie nord-américaine (coll. « Atlas historique du Québec », Québec, Presses de l’Université Laval, 2012).

 

Lire des témoignages de conférenciers-chercheurs

 

Mobilité des chercheurs des Amériques

 

Le Centre c'est aussi

Constellation Francophone
Réseau des villes francophones et francophiles Amerique
Carnet
Bibliothèque des Amériques
Radio jeunesse des Amériques
17