Centre de la francophonie des AmériquesCentre de la francophonie des Amériques

Joignez la Communauté du site

Le Centre de la francophonie des Amériques désire mettre cette francophonie en mouvement en favorisant les échanges, le partenariat et le développement de réseaux.

Le Centre


Nos coordonnées

2, côte de la Fabrique
Case postale 110, Succ. Haute-Ville
Québec (Québec) CANADA
G1R 4M8
Écrivez-nous

Téléphone : (418) 646-3300
Sans frais : 1 877 646-3322
Télécopieur : (418) 646-3232

Heures d'ouverture du Centre

Espace public
Du mardi au dimanche de 9h à 17h
Fermé le lundi

Bureaux administratifs
Entrée du 49, Sainte-Famille
Du lundi au vendredi de 9h à 17h

Mediathèque : Accueil des récipiendaires de l’Ordre des francophones ...

 

Retour à la médiathèque

Accueil des récipiendaires de l’Ordre des francophones d’Amérique

26 septembre 2012, 10h00

2 côte de la Fabrique, Québec

Description

Le Centre de la francophonie des Amériques a eu l’immense plaisir de recevoir le mercredi 26 septembre l’ensemble des récipiendaires de l’Ordre des francophones d’Amérique ainsi que les lauréats du prix littéraire Émile-Ollivier et du Prix du 3-Juillet-1608.

Remise annuellement par le Conseil supérieur de la langue française, l’Ordre des francophones d’Amérique vise à récompenser les mérites de personnes qui se consacrent au maintien et à l'épanouissement de la langue de l'Amérique française.

Cette année, les récipiendaires de cette haute distinction dans le monde de la francophonie ont été

Pour le Québec:

M. Benoît Melançon: professeur titulaire au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et directeur scientifique aux Presses de l’Université de Montréal;

M. Florian Sauvageau: pionnier de l’enseignement universitaire du journalisme au Québec, il fut notamment aussi directeur de l’information au journal Le Soleil de Québec en plus d’être journaliste à Radio-Canada;

 

Pour l’Acadie:

M. Calixte Duguay: poète, éditeur, metteur en scène, animateur et chef de file de la chanson acadienne, il est l’auteur compositeur et interprète d’un répertoire de plus de 500 chansons;

 

Pour l’Ontario :

Madame Mariette Carrier‐Fraser: ayant passé plus de 36 ans dans le milieu de l’éducation en Ontario, dont plusieurs comme sous‐ministre adjointe responsable de l’éducation en langue française, elle a notamment participé à la mise sur pied du Collège Boréal et du Collège des Grands Lacs, pour les communautés francophones du nord et du sud de l’Ontario;

 

Pour l’Ouest canadien :

Madame Jeanne Beaudoin: résidente du Yukon depuis 30 ans, elle a pris une part active dans la vie franco-yukonaise que ce soit pour aider à mettre sur pied la première garderie francophone du Yukon, comme bénévole au journal L’Aurore boréale ou comme présidente de l’Association franco‐yukonaise;

 

Pour les Amériques :

Monsieur Boris Schoemann: homme de théâtre mexicain, traducteur et acteur, il est également un important diffuseur de la culture québécoise et de la francophonie américaine au Mexique. Depuis 2002, il organise chaque année une semaine consacrée à la dramaturgie contemporaine québécoise;

 

Pour les autres continents :

Madame Ursula Mathis‐Moser: professeure en littératures françaises, francophones et espagnoles à l’Université d’Innsbruck, en Autriche, elle se consacre depuis plus de 30 ans au rayonnement de la langue et de la culture des francophones d’Amérique. Depuis 1995, elle dirige le Centre d’études de la chanson québécoise de l’Université d’Innsbruck, mais elle s’intéresse également aux francophonies de l’Ouest canadien, du Manitoba, de l’Acadie, de la Louisiane et d’Haïti.

De son côté, le prix littéraire Émile‐Ollivier honore le travail d’un écrivain canadien francophone, de l’extérieur du Québec, qui contribue par son œuvre au rayonnement de la langue française. Cette année, il a été attribué à la franco-ontarienne Michèle Vinet. Comédienne, enseignante et auteure, c’est pour son deuxième roman Jeudi Novembre, paru en 2011, déjà couronné du prix littéraire Trillium 2012, que le Conseil supérieur de la langue française remet à Mme Vinet le prix littéraire Émile‐Ollivier 2012.

Le Prix du 3‐Juillet‐1608, remis à un organisme œuvrant en Amérique du Nord qui, avec persévérance, vitalité et dynamisme, a rendu des services exceptionnels à une collectivité de langue française et à l'ensemble de la francophonie nord-américaine, salue cette année la Fédération de la jeunesse canadienne‐française (FJCF). Le Parlement jeunesse pancanadien, le Forum jeunesse pancanadien, les Jeux de la francophonie canadienne de même que certains programmes d’employabilité pour la jeunesse francophone sont autant d’initiatives de la FJCF, qui font d’elle un acteur significatif au Canada de la culture française. Pour la circonstance, la FJCF était représentée par son président, M. Alexis Couture, un jeune ambassadeur de la francophonie des Amériques, qui a participé en 2010 à Moncton au Forum des jeunes ambassadeurs de la francophonie des Amériques organisé par le Centre.

 

Photos de l'événenement