Centre de la francophonie des AmériquesCentre de la francophonie des Amériques

Joignez la Communauté du site

Le Centre de la francophonie des Amériques désire mettre cette francophonie en mouvement en favorisant les échanges, le partenariat et le développement de réseaux.

La francophonie des Amériques


Les francophones au Canada

C'est sur l'Île Ste-Croix, au milieu de la rivière Ste-Croix, à la frontière du Nouveau-Brunswick et de l'état du Maine, aux États-Unis, que le fait français a débuté au Canada en 1604. Même si l'aventure de l'Île Sainte-Croix ne dura qu'un hiver et que Champlain fut obligé de déménager l'année suivante ce premier établissement français vers Port-Royal dans la baie de Fundy (Nouvelle-Écosse), la francophonie était née en Acadie. Elle s'enracinera davantage, trois ans plus tard, en 1608, avec la fondation de la ville de Québec¹. Quatre siècles plus tard, les francophones au pays sont plus de 9 millions. Cette francophonie est demeurée en mouvement au fil des générations et s'étend bien au-delà des foyers d'origine de l'Acadie et du Québec.

D'est en ouest, la francophonie canadienne est diversifiée, multiculturelle, composée de communautés aux réalités variées.

Membres de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les gouvernements du Québec, du Nouveau-Brunswick et du Canada comptent de nombreux organismes et associations oeuvrant dans divers secteurs pour la promotion de la francophonie.

La présence francophone varie énormément d'un bout à l'autre du Canada. Après le Québec, l'Ontario est la province qui compte la plus large population de langue maternelle française suivie du Nouveau-Brunswick. C'est dans ces deux provinces que l'on dénombre plus des trois quarts des francophones vivant à l'extérieur du Québec. Le Manitoba compte sur une population francophone d'environ 50 000 personnes, l'Alberta et la Colombie-Britannique 65 000 alors que la Saskatchewan en compte un peu moins de 20 000. Le nombre de francophones de la Nouvelle-Écosse s'élève à 35 000. Ce sont l'Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve et Labrador et les trois territoires qui affichent le plus petit nombre de francophones.

 

 

¹D'après Denis Vaugeois et Raymonde Litalien, Champlain: Naissance de l'Amérique française, Éditions Septentrion; Marcel Trudel, Histoire de la Nouvelle-France, Éditions Fidès; Jacques Lacoursière, Épopée en Amérique, d'après la série réalisée par Gilles Carle.