Centre de la Francophonie des Amériques

Mobilité dans les Amériques


Un programme qui vise à stimuler la recherche en français, à développer les savoirs sur la francophonie des Amériques et à encourager leurs diffusions tant auprès du milieu universitaire que de la communauté et des organismes de la société civile.

#

Conférences de Fábio Henrique Pereira le 8 et 12 juin à Montréal

27 mai 2015

Le

Canada

  • Aucun commentaire
  • 0 partage

Fábio Henrique Pereira est professeur à l’Université de Brasilia au Brésil. Il prononcera deux conférences à Montréal les 8 et 12 juin 2015 sur les relations et les rapports entre les intellectuels et les médias dans trois espaces nationaux à savoir le Brésil, la France et le Québec.

 

Fabio Henrique Pereira  Mobilité des chercheurs 2014-2015Conférence communautaire

Les intellectuels et les médias au Brésil, en France et au Québec : peut-on parler d’une « crise »?

• 8 juin en fin d'après-midi;
• Maison des écrivains, 3492, avenue Laval (près du Carré Saint-Louis), Montréal.

 

Conférence scientifique

Les intellectuels et les médias au Brésil, en France et au Québec : une comparaison possible?

• 12 Juin, de 12h30 à 14h;
• Salle A-3316, Département de science politique, Université du Québec à Montréal.

 

Réflexion sur la problématique

Les conférences proposent une réflexion sur la problématique suivante:

Depuis des années 1980, on assiste à une montée des discussions autour des changements dans les modalités d'intervention des intellectuels dans l'espace public. Appuyés sur les discours autour de la « crise » des intellectuels, ces débats sont fréquemment associés au rôle joué par les médias dans l'accès à l'espace public et à l'émergence d’une nouvelle caste d'intellectuels « médiatiques ». Ce débat, bien illustré par les travaux de Bourdieu en France (Hommus Academicus, Sur la télévision), a été repris par des intellectuels au Brésil et au Québec. Or bien que les intellectuels de ces deux pays cherchent à se rapprocher de cette discussion (voir, à titre d’exemple : A miséria do jornalismo brasileiro de Juremir Machado da Silva ou L’intellectuel est-il mort ? de Jacques Pelletier), on parle en effet des milieux intellectuels différents qui ont engendré des définitions très particulières de l’intellectuel. En effet, si en France l'intellectuel est reconnu par son engagement dans l'espace public par la promotion des valeurs universelles (associés aux droits de l'homme), au Québec l'engagement de l'intellectuel « moderne » (à partir des années 1950) se fait plutôt par la prise de position dans le débat sur la souveraineté (Aubin). Au Brésil les intellectuels se sont historiquement rattachés à l’État et vont se consacrer aux débats autour l'identité nationale et de la modernisation (économique) de la société.

Ce paradoxe apparent est un défi pour la recherche comparative : à la fin, comment parler de la « médiatisation » des intellectuels au Brésil, en France et au Québec si la propre définition de l’intellectuel renvoie à des objets différents ?

 

 

Lire l'article Contre la mise à l’écart des intellectuels - Fábio Henrique Pereira, Le Devoir
En savoir plus sur le programme de Mobilité des chercheurs
Découvrir les conférenciers-chercheurs du programme de Mobilité 2014-2015

 

Mobilité des chercheurs des Amériques

 

Le Centre c'est aussi

Espace Membre
Constellation Francophone
Réseau des villes francophones et francophiles Amerique
Bibliothèque des Amériques
182