Centre de la Francophonie des Amériques

#

Des conférenciers et des formateurs inspirants!


Le Centre est fier de compter sur une équipe de conférenciers et de formateurs inspirants dans le cadre de Mobilisation jeunesse.

L’équipe de Radio-Canada Acadie



Patrick Lacelle,
édimestre commentateur-intervieweur

Colette Francoeur,
Directrice régionale
Radio-Canada Acadie

Geneviève Arseneau, Premier chef, stratégie de développement de contenu, d’impact et de partenariat

Jacques Giguère,
Chef soutien Infrastructure, Opérations et Administration

Monique Bourque,
édimestre commentatrice-intervieweuse



Jason Doiron

Acadien de souche et fier francophone, Jason est un entrepreneur social, agent de changement et innovateur. Il détient un baccalauréat en art multidisciplinaires de l’Université de Moncton. Il a développé sa carrière dans le domaine associatif, surtout en la matière de développement communautaire, d’innovation sociale et de leadership participatif.

Il a fondé Covia stratégies, une entreprise sociale néobrunswickoise qui cherche à aider les organisations à créer de meilleures occasions de dialogue avec leurs membres, partenaires et citoyens.

Il travaille présentement avec NouLAB, un laboratoire d’innovation sociale et public basé au Nouveau-Brunswick qui cherche à s’attaquer aux problématiques sociales complexes de notre époque.



Joseph Dunn

En 2014, Joseph Dunn se lance dans l’entrepreneuriat touristico-culturel après 3 ans à la direction du CODOFIL. Dès lors, il s’occupe notamment des relations publiques de Laura Plantation, entre autres projets mettant en valeur la franco-créolophonie louisianaise. Président du CA de l’Alliance Française de la Nouvelle-Orléans depuis octobre 2018, ses connaissances sont souvent sollicitées par des journalistes et chercheurs intéressés par la Louisiane.



Mathieu Gingras

Mathieu Gingras est un québécois d’origine ayant étudié à l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick. Il détient un Baccalauréat en éducation, histoire – géographie et une Maîtrise en administration publique de cette même université.

Défenseur de la richesse des cultures, il transmet sa passion aux jeunes d’ici et d’ailleurs afin de promouvoir et de garder bien vivante les couleurs culturelles francophones d’Amérique. Mathieu Gingras sait rejoindre les gens par son discours passionné, son dynamisme et son enthousiasme contagieux. Ses conférences ont pour but d’amener les gens à réfléchir sur leurs identités personnelles, culturelles et leurs passions intérieures.



Lionel Guillaume

Lionel Guillaume est le Président fondateur de OHRIZON spécialisée dans la création d’expériences en réalité augmentée pour le patrimoine, d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Grâce à son organisation agile et son implantation à Montréal (Canada) et Cherbourg (France), OHRIZON imagine des solutions interactives innovantes pour ses clients au Canada, en Europe et en Amérique Latine.
En 2009, Lionel Guillaume imagine le projet VIVEA qui vise à redonner vie aux châteaux à l’aide de la réalité augmentée. Cette innovation fût le premier projet de collaboration industrielle entre la France et le Canada.

En 2013, OHRIZON voit le jour et développe ARROMANCHES 1944, une application en réalité augmentée dédiée au Débarquement, à Arromanches et Juno Beach. Ce projet sera de nombreuses fois récompensé, dont le prix Ulysse décerné par l’Organisation Mondiale du Tourisme récompensant le meilleur projet international en matière d’Excellence et d’Innovation en Tourisme.

Depuis, OHRIZON accompagne une grande diversité d’acteurs du patrimoine touristique : musées, châteaux, sites patrimoniaux, territoires et du patrimoine industriel dans leurs besoins de valorisation et de contrôle de diagnostic et de qualité.

Lionel Guillaume est diplômé d’un Master en entreprenariat (Université de Bordeaux) et d’un Post-Master in Art and Mechanic of Information (École d’Ingénieurs de Marseille). OHRIZON a bénéficié de l’accompagnement des accélérateurs Défi Montréal (2016) New-York Media Lab 2016), et MTLAB (2017) dédié aux entreprises du tourisme et du divertissement.



Louise Imbeault

On peut dire de Louise Imbeault qu’elle est une femme d’action qui a su mener de front vie professionnelle, communautaire et familiale.

À Radio-Canada pendant plus de 30 ans, elle y a été tour à tour journaliste, animatrice, coordinatrice à l’Image des femmes à l’antenne et devient Chef des nouvelles en 1984. En 1987, elle devient directrice de la Télévision de Radio-Canada et plus tard directrice de Radio-Canada Atlantique (radio, télé, internet). En 2007, sous son leadership, l’institution prendra le nom de Radio-Canada Acadie.

Depuis sa retraite de Radio-Canada Acadie, elle a acheté Bouton d’or Acadie, une maison d’édition qui se consacre à la création d’œuvres littéraires par des créateurs de chez nous, pour la jeunesse acadienne et le reflet de l’Acadie sur les scènes locale, régionale, nationale et internationale : créées en Acadie, imprimées au Canada.

En juin 2010, la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick lui décerne le Prix Albert-Sormany qui souligne le dévouement et la contribution inestimable d’une personne à l’Acadie. En 2016, elle reçoit l’ordre de Moncton pour sa contribution au rayonnement de sa ville natale et à son développement culturel. En septembre 2017 elle est élue présidente de la Société Nationale de l’Acadie. En 2018, elle reçoit l’Ordre du Nouveau-Brunswick pour son rôle déterminant dans la vie sociale et culturelle du Nouveau-Brunswick grâce à sa contribution au secteur des médias, des communications et à la communauté acadienne. La même année, le conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton a confié à Louise Imbeault le mandat de chancelière pour les cinq prochaines années.


Mohamed Reda Khomsi

Mohamed Reda Khomsi est titulaire d’un doctorat en études urbaines et est professeur au département d’études urbaines et touristiques à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal depuis 2015. Dans le cadre de ses travaux de recherche, il s’intéresse aux processus d’innovation et d’intégration des TI dans la création des expériences culturelles et touristiques. Il s’intéresse aussi à l’impact des dynamiques événementielles sur le développement touristique des territoires.


Francis Lavoie

Jeune communicateur engagé, Francis a à cœur le respect des cultures et la préservation de l’environnement. Ses premiers voyages en Amérique latine et en Afrique du Nord lui ont vite donné la piqûre d’un mode de voyage éthique et responsable. Pour lui, le voyage est notamment une source de meilleure compréhension entre les peuples et un outil de prise de conscience sur notre impact en tant que voyageur et consommateur. Il s’implique maintenant chez Village Monde depuis plus de 3 ans, afin de contribuer à l’essor d’un réseau de tourisme durable dans plus de 50 pays. Son lien direct avec plus de 500 hébergements membres du réseau Village Monde de même que son expérience terrain lui permettent de bien cerner les enjeux de développement en milieu rural et de partager une vision du tourisme de demain qui tient compte des objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies.


Melissa Mollen Dupuis

Melissa Mollen Dupuis est innue, originaire d’Ekuanitshit sur la Côte-Nord. À travers son travail d’animatrice à Montréal autochtone et grâce à ses 13 ans d’animation au Jardin des Premières Nations de Montréal, elle expose et partage la richesse de sa culture au public.

C’est à travers les arts visuels, l’animation, la vidéo, la performance et le conte, qu’elle est amenée à explorer des avenues contemporaines d’interprétation de la culture des Premières Nations. En 2012, avec Widia Larivière, elle est à l’origine de la branche québécoise du mouvement Idle No More. En 2014, elle est nommée présidente du Wapikoni mobile et en 2017, elle reçoit le prix Ambassadeur de la conscience d’Amnistie internationale, aux côtés de cinq autres personnalités du mouvement des peuples autochtones du Canada et d’Alicia Keys.

Elle est présentement responsable de la campagne boréale avec en tête la protection du caribou à la Fondation David Suzuki.


Sabrina Fauteux

Sabrina détient un baccalauréat en action culturelle et elle poursuit présentement ses études aux cycles supérieurs en gestion des ressources humaines à HEC Montréal.

Sabrina aime s’investir dans des projets variés. Présentement chargée de projets en revitalisation urbaine intégrée (RUI), elle s’intéresse à tout ce qui touche à l’agriculture urbaine, la culture, la place accordée aux jeunes dans les instances décisionnelles, la participation citoyenne dans les quartiers défavorisés ainsi qu’à l’accès au logement.

Étant passionnée de voyages et d’échanges interculturels, c’est ce qui l’a amené à s’interroger sur le Vivre ensemble. Ainsi, elle a suivi la Formation Libres Ensemble de l’Organisation internationale de la Francophonie. Formatrice depuis plus d’un an, elle s’engage à changer le monde en prônant les valeurs du mouvement.

Le Centre c'est aussi

Espace Membre
Constellation Francophone
Réseau des villes francophones et francophiles Amerique
Bibliothèque des Amériques
448